Parc du Thabor à Rennes

Rennes côté parcs et jardins

Top 5 des parcs et jardins à voir à Rennes

A Rennes on est très « Flower Power » ! La ville est verte par nature, avec 868 hectares d’espaces verts. Impossible de visiter la capitale bretonne sans s’arrêter dans l’un des nombreux parcs fleuris, notamment le célèbre Thabor. Mais ce n’est pas le seul jardin rennais qui vaut le détour, voici les 5 parcs où flâner est un art, et se détendre, un devoir.

1. Le plus majestueux : le Parc du Thabor

thabor3-1330

On dit de lui qu’il est le « Prince des Jardins », l’un des plus beaux de France classé « jardin de prestige ». Le Parc du Thabor, dont le nom évoque à la fois la petite colline de 56 mètres sur laquelle il est posté et son origine religieuse – en référence au Mont Thabor de la Bible -, s’étend sur plus de 10 hectares. A l’origine, il s’agissait du jardin des moines bénédictins de l’Abbaye Saint-Melaine qui borde son entrée et la rend encore plus majestueuse. Au XVIIème siècle le parc est partiellement ouvert à la promenade, mais reste réservé aux hommes.

Jardin à la française et Parc à l’anglaise

Après la révolution, le Parc est totalement ouvert au public et devient un lieu de promenade très apprécié. Un jardin botanique vient l’agrémenter avant le grand réaménagement de 1866 par Denis et Eugène Bühler. Les frères paysagistes et architectes y créent un jardin à la française, mais aussi le premier jardin paysager à l’anglaise de la ville. L’architecte Jean-Baptiste Martenot y ajoute des serres, une volière, un kiosque à musique ainsi qu’une orangerie qui accueille aujourd’hui des expositions photographiques. A la fin du XIXème siècle, le Parc voit l’installation de sculptures de Charles Lenoir.

Un lieu reposant et festif

Les dernières modifications de taille, au XXème siècle, consisteront à agrandir encore plus le parc pour rejoindre la Rue de Paris en créant des cascades sur la partie appelée « les Catherinettes ». Au fil de ces transformations, le potager des moines bordant les murs de la ville s’est intégré au centre urbain. Prolongement naturel de Rennes, c’est un lieu très prisé qui vit toute l’année. Le Festival Mythos y installe chaque printemps son Magic Mirror, les Tombées de la Nuit prennent leurs quartiers d’été dans le parc pour des spectacles d’arts de la rue. En particulier dans le théâtre de verdure – surnommé l’Enfer – l’ancien étang où les moines aimaient faire de la barque, au grand dam de leur père supérieur. Dans le cadre des Dimanches du Thabor, le théâtre de verdure et le kiosque s’animent chaque dimanche des mois de mai, juin et septembre avec des concerts, des spectacles et de la danse. Des spectacles gratuits à partir de 15h. 

Un lieu pour être paresseux… ou studieux

Le jardin du Thabor invite autant à être studieux que paresseux… Les étudiants des facs toutes proches viennent réviser, lire ou rêvasser, les familles se baladent en allant aux jeux d’enfants, les promeneurs admirent la roseraie et ses 2000 variétés. Au détour des chemins on découvre une grotte étrange, des cascades et des arbres, remarquables en toutes saisons.

Dans ce lieu emblématique de la capitale bretonne, on peut également boire un verre en terrasse, faire un tour de manège ou pratiquer le running sur une boucle de 1,5Km très vallonnée qui fait le tour du Parc. Bref, le Thabor, c’est le Paradis. En pleine ville.

  • Horaires d’ouverture : de 7h30 à 20h30 l’été et de 7h30 à 18h30 l’hiver.

2. Le plus secret : le Parc des Tanneurs

C’est un petit coin de verdure à l’abri des regards : le Parc des Tanneurs forme un vallon arboré qui s’écoule jusqu’à la rivière l’Ille et les prairies Saint-Martin. On y pénètre par la Rue Saint-Martin, en passant par une grande grille qui donne sur une belle villa du XIXème. Une propriété prestigieuse, autrefois habitée par des familles de tanneurs, d’où son nom. Il faut oser entrer dans ce parc d’un peu plus d’un hectare pour apprécier son charme romantique et admirer de beaux spécimens de séquoias. 90 arbres sont plantés dans le vallon et participent de l’atmosphère reposante du lieu. Une balade inattendue et verdoyante, à seulement 5 minutes à pied de la Place Sainte-Anne, à prolonger en revenant par le Canal Saint-Martin et les prairies du même nom.

  • Horaires d’ouverture : de 8h15 à 20h15 l’été et de 8h à 17h30 l’hiver.

3. le plus zen : le Parc Oberthür

Le Parc Oberthür a été aménagé par le même paysagiste que celui du Thabor, Denis Bühler, quelques années avant, en 1863. Le parc forme un magnifique écrin autour de l’hôtel particulier du célèbre imprimeur rennais, François-Charles Oberthür. Pour ce notable passionné d’entomologie et de botanique, Bühler conserva les grands arbres, en particulier de magnifiques chênes, merisiers, hêtres et peupliers. Des arbres de grande taille déploient leur ombre sur ce très joli parc où il fait bon se promener : cèdres, des hêtres laciniés, des chênes pédonculés, des tilleuls argentés, des Gingko Biloba…

Des essences rares pour les amateurs de botanique

Des essences rares s’y plaisent également, en particulier le torreya de Californie, l’érable de Pennsylvanie, le pavier jaune, le chêne liège, le chêne à feuilles de saule… Sans oublier un cyprès chauve aux racines aériennes étonnantes.

L’autre particularité botanique du parc Oberthür, c’est la présence d’une belle collection de plantes de bruyère (rhododendrons, azalées, hortensias, magnolias, andromèdes) pour le plus grand plaisir des connaisseurs…

L’étang accueille enfin une faune variée. Canards, cygnes et hérons viennent se mirer dans les eaux poissonneuses. Un parc idéal pour faire le calme et méditer.

  • Horaires d’ouverture : de 8h à 20h l’été et de 8h à 18h l’hiver.

4. Le plus familial et sportif : le Parc des Gayeulles

Le Parc des Gayeulles est le plus grand de Rennes. Situé au Nord-Est de la ville, il s’étend sur une centaine d’hectares. A la fois base de loisirs, de plein air et de sports, il a gardé un côté champêtre qui plaît beaucoup aux familles. Le « Central Park rennais » regorge d’activités. On vient autant pour pique-niquer, faire un barbecue ou profiter de la terrasse « les pieds dans l’eau » que pour faire de l’exercice ou du vélo. Les sportifs ont à leur disposition des parcours de running (4 et 6 km), des appareils de fitness, des terrains multisports, une piscine ludique, une patinoire (Le Blizz), un mini-golf, un parcours d’accrobranche – la Forêt Adrénaline, une rampe de skate… On y trouve aussi des jeux pour enfants, des jardins familiaux, un parc animalier, des pédalos et un camping municipal 3 étoiles.

Pour les amoureux de la nature et les randonneurs, la faune et la flore se laissent admirer dans un écosystème à part entière, peuplé de lapins, d’écureuils, de renards et chevreuils (pour les plus matinaux) et près d’une centaine d’espèces d’oiseaux recensés (piverts, chouettes, sittelles…).

Une journée ne suffit pas pour faire le tour de cet immense parc boisé situé aux portes de la ville.

5. Le plus fleuri : le jardin du Palais Saint-Georges

Impossible de rater le Palais Saint-Georges. Quand on sort de la gare de Rennes, il attire immédiatement l’œil, en ligne de mire de l’avenue Janvier. C’est sans doute le premier à visiter quand on arrive à Rennes. On devine de loin une inscription sur la façade : « Magdelaine de la Fayette », du nom de l’abbesse qui présida à la construction du bâtiment en 1670. Le Palais abrite aujourd’hui des services administratifs ainsi que la caserne des pompiers, installée dans le bâtiment restauré après un incendie en 1921. C’est à cette période qu’a été créé dans la cour un très beau jardin à la française. Magnifiquement fleuri à la belle saison, c’est le lieu idéal pour une petite pause, par exemple si vous êtes fatigué de traîner votre valise à roulettes… Le jardin est à deux pas du centre historique et de la piscine Saint-Georges. Détendez-vous, vous voilà presque arrivé à destination !

A Rennes, on est très nature…

De nombreux autres jardins sont à voir à Rennes, dans tous les quartiers. Leur point commun ? Un souci d’aménagement écologique et de gestion différenciée pour préserver la biodiversité au cœur de la ville. A Rennes, les pesticides sont bannis depuis longtemps et on laisse la nature s’épanouir dans de vastes prairies. Avec 17% de la superficie de la ville dédiés aux espaces verts, Rennes est l’une des villes les plus vertes de France. Des lieux d’agrément, mais surtout des lieux de vie, toute l’année les parcs se transforment en terrain de jeux culturels pour des festivals comme Mythos au mois d’avril ou Big Love au mois de juin. 
Un peu partout des jardins familiaux permettent aussi aux passionnés de cultiver des petites parcelles au cœur de la ville et au bord de la rivière. Alors prenez le temps de découvrir la ville côté jardins…

Jardins du Palais Saint-Georges à Rennes
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Découvrez toutes les excellences du territoire
All articles loaded
No more articles to load