Présentation Capitaine Cargo Janais

« Le vélo cargo du futur se construit à la Janais »

Galian cycles conçoit et fabrique un vélo-cargo idéal pour les petits trajets.

Les 150 premières unités de ce vélo premium à assistance électrique seront livrées en 2023. À la clé, outre un modèle qui participe à la révolution des mobilités, se profile la réindustrialisation du territoire, encouragée et accompagnée par la Région Bretagne et Rennes Métropole.

Lorsque Vincent Renard cède son entreprise rennaise InPuzzle, en 2019, il décide de mettre pied à terre pour faire un bilan. « Je me suis demandé ce que je retiendrais de ma vie professionnelle lorsque je regarderais dans le rétro », raconte-t-il. « Fan de deux roues depuis tout petit, entrepreneur dans l’âme, j’ai eu envie de devenir moi aussi acteur de la révolution des mobilités. » Vincent rencontre Christophe Millot, inventeur et dessinateur, puis Franck Lamiré et Jean-Marc Lesimple, tous professionnels de la mobilité. Galian cycles est née.

L’idée des associés : proposer un mode de déplacement qui pourrait devenir une alternative à la voiture en ville.  « Il est aberrant d’utiliser un véhicule de 2 tonnes pour transporter une personne sur 5 à 6 km », dit le cofondateur de Galian cycles. « C’est pourtant ce qui se passe pour 75 à 80% de nos déplacements. » Sur le papier, tout le monde adhère. Mais lorsqu’il faut aller chercher les enfants et leurs cartables à l’école, passer récupérer mamie et sa valise à la gare ou faire le plein de courses en couple, la voiture reste incontournable pour beaucoup.

Les avantages du vélo électrique et de la voiture combinés

L’arrivée de Capitaine cargo, le vélo premium conçu par Galian cycles, pourrait bien changer la donne : spacieux (2 adultes et 2 enfants peuvent y prendre place), confortable, élégant, silencieux, propre, léger (42 kg), il ne coûte rien une fois acheté, passe presque partout et, en prime, fait de belles cuisses ! De quoi séduire celles et ceux qui se soucient de leur impact sur l’environnement tout en étant accro à la praticité de la voiture : « Pour les convaincre, nous avons pensé qu’il fallait leur offrir les avantages du vélo à assistance électrique et ceux de la voiture », confirme Vincent. « Nous avons travaillé Capitaine cargo en utilisant les codes de l’automobile : le volume, le confort, l’ergonomie, sans oublier le design puisque l’esthétique d’une voiture importe lors de son achat. Notre vélo est donc un bel objet. » Mis en fabrication à la fin de l’année, les premiers spécimens seront livrés début 2023.

Un produit made in France… et bientôt made in Rennes ?

Ils seront montés dans le Sud-Ouest, « une gageure quand on sait que 80% des vélos électriques commercialisés en France, comme en Europe, sont fabriqués en Asie. Il reste quelques artisans qui produisent des pièces uniques, mais nous avons perdu notre savoir-faire autour du vélo, en bureau d’études comme en industrie », déplore Vincent Renard. « Notre volonté est de faire revivre ce savoir-faire dans le bassin rennais, en produisant nos vélos en série, dès 2024, sur le site de La Janais, à Saint Jacques de la Lande, au sud de la métropole rennaise. »

Capitaine Cargo La Janais mobilité

La Janais, de la voiture au vélo

Un beau symbole. À La Janais, site industriel de Stellantis (ex-PSA), 53 hectares ont été requalifiés pour accueillir des entreprises industrielles de la mobilité décarbonée et de la construction durable. Dans ce Pôle d’Excellence Industrielle (PEI) porté par la Région Bretagne et Rennes Métropole, Galian cycles entend développer ses activités « en profitant de l’accompagnement de la plateforme technologique Excelcar, de la proximité d’acteurs de la mobilité  comme Fleximodal, ou de l’expertise industrielle des grands groupes présents comme Euro-Shelter. »

À La Janais, pouvoirs publics et entreprises œuvrent ensemble à la réindustrialisation décarbonée du territoire. « Nous sommes à la croisée des chemins. Il y a des choses à imaginer, des partenariats à nouer, des formations à créer, des innovations à venir sur la sécurité, les vêtements… », se réjouit le cofondateur de Galian cycles. « On note un engagement fort des pouvoirs publics en faveur de la transition énergétique, que ce soit l’Europe, le Département d’Ille-et-Vilaine – qui vient de voter 65 M€ pour la mise en place d’un vrai réseau de voies cyclables-, la Région Bretagne, Rennes Métropole avec le Pôle d’excellence industrielle et la ville de Rennes, avec la mise en place du Réseau express vélo (REV)… Notre territoire a une vraie carte à jouer. » 


En savoir plus :

  • Dix Capitaine cargo ont été réservés par Rennes Métropole et seront proposés en location avec option de vente aux habitants du territoire.
  • Le Capitaine cargo sera commercialisé entre 7500 et 9000€.
  • Aujourd’hui, 80 % des composants du Capitaine cargo sont français. L’objectif est d’arriver à 100% en 2028.
  • Galian cycles est actuellement hébergée au Village by CA. La société installera ses activités dans le bâtiment 78 du Pôle d’Excellence Industrielle en 2024.
  • Plus d’informations sur galiancycles.com.

(Propos recueillis par Béatrice Ercksen)

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email