Fruggr_tableaubord

Fruggr mesure l’impact environnemental et social des outils numériques des entreprises

La rennaise Digital4better lance un outil RSE inédit pour les entreprises.

Implantée à Rennes, la société Digital4better édite Fruggr, une solution logicielle qui évalue l’empreinte des applicatifs IT des entreprises. Son but : permettre à notre société et aux entreprises d’avoir une utilisation du numérique plus performante et responsable.

La transformation digitale est en route, boostée par la situation sanitaire que nous connaissons. C’est une chance, notamment pour accompagner la transition écologique… à condition d’opter pour un numérique responsable. Car le digital pollue : selon un rapport de l’ADEME de janvier 2021, il consomme 10 % de l’électricité mondiale. Il peut aussi exclure : la fracture numérique est une réalité pour de nombreux Français.

Créée en juin 2020 à Rennes (le siège social de l’entreprise), Nantes et Paris, Digital4better propose de « réduire l’impact environnemental des applicatifs IT, permettre un numérique plus inclusif » explique Frédérick Marchand, co-fondateur.« Nous voulons accélérer la responsabilité numérique sociétale des entreprises et promouvoir un numérique à impact positif. » Le message est bien reçu ; qu’ils soient privés ou publics, les acteurs cherchent à réduire leur empreinte numérique en modifiant leurs pratiques. Digital4better a été pensée pour concevoir des plateformes numériques pour les entreprises ayant un meilleur impact économique, écologique et social : améliorer leur bilan carbone, l’accessibilité numérique de leurs dispositifs, et s’assurer du respect des règles de sécurité et d’éthique…

Un outil pour évaluer

Mais voilà : comment savoir que les choix proposés aux clients sont les bons et qu’ils améliorent réellement l’empreinte environnementale et sociale de leurs dispositifs ? « On peut mettre en place des tas de bonnes pratiques » prévient Frédérick Marchand, « mais sans les mesurer automatiquement et régulièrement, il n’y a aucun moyen de savoir si l’on est sur la bonne voie. Et on ne peut pas progresser ».  

L’outil qui permettrait cette évaluation n’existe pas sur le marché ? « Alors nous l’avons créé » explique le cofondateur, partant du principe qu’on est jamais mieux servi que par soi-même. En s’appuyant sur les facteurs d’impacts des référentiels les plus fiables, cette solution de cloud automatisée évalue et améliore en continue l’impact des plateformes, analyse les dispositifs web externes. « Basée sur des interfaces de collectes automatiques, capable d’effectuer une actualisation permanente, Fruggr est aussi une aide à la décision, via un module, pour améliorer l’impact social, et environnemental, mais aussi économique des ressources numériques» poursuit Frédérick.

Un accès facile, pour tous

Concrètement, cela se traduit par des indicateurs accessibles via des tableaux de bord ergonomiques et un reporting sur 3 niveaux, du plus simple et ouvert à tous pour le premier, au plus technique pour les équipes projet. « Cette simplicité d’utilisation est indispensable » affirme le cofondateur « si on veut que le numérique responsable devienne la norme, il faut que toute l’entreprise soit impliquée. »

Commercialisée symboliquement le 22 avril, journée mondiale de la Terre, Fruggr a été éprouvée par plusieurs clients de la banque-assurance, de l’énergie et par l’ADEME dans sa phase de pré-lancement. « Les retours sont très bons. Les clients plébiscitent l’ergonomie de l’outil, son utilisation facile et agréable ; les salariés sont fiers de participer à améliorer l’empreinte de leur entreprise ; et les clients nous demandent quelles actions mettre en place pour aller plus loin. Ils sont entrés dans la sobriété numérique, et nous en sommes ravis ! »

Une implantation rennaise

Digital4better s’épanouit dans les locaux de l’Eclozr, l’incubateur d’innovation installé dans le centre de la capitale bretonne. « Nous avons fait le choix de nous implanter en région, au coeur des territoires, même si nous gardons un pied à Paris »explique Frédérick Marchand. « Nous n’avons pas voulu posséder nos propres locaux : la vie à l’Eclozr, en tiers-lieu, convient à notre mode de fonctionnement et notre état d’esprit. C’est un espace de partage, de rencontre qui nous parle. »

L'équipe de Digital4better
©Digital4better

Incubée au sein d’Emergys, la startup est membre du pôle Images et Réseaux, collabore avec des instituts de recherche technologique… « Nous apprécions le dynamisme du bassin rennais, de baigner dans le monde du numérique qui a ici une vraie expertise, et de faire partie de réseaux comme Impact France où règnent l’intelligence collective et le sens du partage. Il y a, à Rennes, un vrai soutien apporté aux startups avec le Poool, un écosystème varié qui mêle entreprises innovantes, recherche et grands groupes ».

Digital4better va vite. Très vite. En moins d’un an d’existence, elle s’est positionnée sur le secteur du numérique responsable, a sorti une solution innovante, a recruté 20 collaborateurs et prévoit d’en embaucher 60 autres sur 2 ans. 

Digital4better est une société à mission et à impact positif créée par Frédérick Marchand, Jérôme Lucas, Ronan Robe, Stefan Cosquer et Etienne Allain. Entreprise de l’Économie Sociale et Solidaire, elle est labellisée ESUS (Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale)

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email