Systancia, Rennes.

« En France, l’éco-système de la cybersécurité se trouve à Rennes »

3 questions à Christophe Corne, fondateur et président du directoire de Systancia

Editeur de logiciels dans le domaine de la cybersécurité, Systancia ne se voit pas ailleurs qu’à Rennes, la capitale de la Cyber en France. La société va d’ailleurs inaugurer de nouveaux locaux à Chantepie en février. Interview.

Christophe Corne, Systancia

Christophe Corne, Systancia

Votre société a développé une solution globale de cybersécurité pour les postes de travail  administrateurs informatiques. Pouvez-vous nous en parler ?

Depuis 20 ans, Systancia est un éditeur de logiciels dans le domaine de la cybersécurité, avec plusieurs approches : la virtualisation d’applications, la sécurité des accès, la surveillance des utilisateurs à pouvoirs… Ce savoir-faire nous a permis de créer Cleanroom, une solution innovante, unique, fusion de tous nos produits. Elle répond aux exigences croissantes en matière de sécurité des postes de travail des administrateurs informatiques. Nous sommes partis d’un constat : en France, 70 % des entreprises n’ont pas de poste de travail administrateur système dédié, alors qu’il a accès à toutes les données sensibles. Cet administrateur système va ouvrir sa messagerie professionnelle, parfois personnelle, regarder une vidéo entre midi et deux, réserver un billet d’avion et accéder ensuite aux données les plus sensibles de l’entreprise, réaliser des opérations stratégiques. Ce sont autant de portes d’entrées pour des virus et des attaques. Nous proposons d’isoler et de séparer les utilisations courantes et stratégiques, et de créer, pour accéder à celles-ci, un poste de travail à usage unique, stérile et surveillé. Cette session virtuelle est régénérée à chaque session de travail.

Systancia sera présente au Forum International de la Cybersécurité à Lille, les 22 et 23 janvier. Un rendez-vous important pour vous ?

Le FIC est le salon qui s’impose dans le paysage de la sécurité français et européen. Il présente l’avantage de réunir de grands groupes, des structures publiques, des PME, des personnes dont la sécurité est le métier. Cet événement est un lieu privilégié pour échanger avec les entreprises sur leurs projets de cybersécurité et est enrichissant pour les rencontres et les échanges qu’il permet.

En février, vous inaugurerez vos nouveaux locaux à Chantepie…

Nous inaugurons effectivement nos nouveaux locaux le 28 février en invitant les RSSI et responsables informatiques de la région à venir échanger sur le thème de l’intelligence artificielle au service de la cybersécurité. Nous n’avons pas beaucoup bougé, puisque nous étions jusqu’alors à Cesson-Sévigné. Nous installer hors du bassin rennais ? Nous n’y avons pas pensé une seconde. Pourquoi irions-nous ailleurs ? En France, l’éco-système de la cybersécurité se trouve à Rennes. Il y a ici un vivier qui facilite nos recrutements. Au fil des ans, de grands groupes de la sécurité ont agrégé autour d’eux des start-up, des laboratoires de recherche, des écoles, des universités. En 2014, le ministère de la Défense et le Conseil régional de Bretagne ont initié à Rennes une très belle structure, le Pôle d’Excellence Cyber, qui regroupe les acteurs de la cybersécurité et dont nous sommes membres. Notre place est ici.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email